JE SUIS LA HONTE DE LA FAMILLE

Arnaud Cathrine

Thomas Piasecki

assisté de

Nicolas Cornille

 

Christophe Carassou

 

Jérémie Bernaert

 

Martin Hennart

Maxence Vandevelde

 

Manuel Bertrand

 

Olivier Floury

 

Frédérique Rebergue

Eva Sérusier

de

Mise en scène

 

 

 

Avec

 

Création vidéo

 

Création musicale

 

 

Création lumière

 

Régie générale

 

Administration, diffusion et communication

2016

> Dossier

Je suis la honte de la famille.

Mes parents font comme si de rien n'était,

Mais je le sens, je le sais :

Je suis la honte.

 

Martin = 10 ans = 7 jours pour tomber amoureux

 

Martin vient d’avoir dix ans et il n’est toujours pas amoureux. Une catastrophe. Car, dans sa famille, tout le monde est marié. Martin prend donc une grande décision : dans une semaine, il sera amoureux et il se mariera dans la foulée. Tout devrait être simple. Mais voilà, tout est compliqué et chaque parole, chaque expression des parents, de son frère, de ses amis sont des signaux négatifs et la vie de ce garçon de dix ans risque de tourner au vinaigre s'il ne trouve pas une solution.

 

Spectacle adapté du roman jeunesse d'Arnaud Cathrine : « Je suis la honte de la famille » fera voir et entendre la famille, les amis d'un garçon pris dans la tourmente d'un nouveau problème : l'amour...

FERIEN

2014

Ecriture et

mise en scène

 

Avec

 

 

 

 

Création vidéo

 

Création musicale

 

 

Création lumière

 

Régie générale

 

Administration, diffusion et communication

Thomas Piasecki

 

 

Murielle Colvez Dominique Langlais Damien Olivier

Sylvain Pottiez

 

Jérémie Bernaert

 

Martin Hennart

Maxence Vandevelde

 

Manuel Bertrand

 

Olivier Floury

 

Fouad Bousba

Frédérique Rebergue

> Dossier

Une femme est atteinte d'une maladie, elle va en mourir dans les prochains mois.

 

Elle prévient les personnes de son entourage et en particulier les trois hommes qui ont traversé sa vie.

 

Son mari, Paul et son fils.

 

Elle décide d'organiser une semaine avec eux dans une foret allemande, elle a réservé une maison de vacances.

 

Profiter encore de la vie. Elle cherche et trouve sa dernière volonté parmi les vivants.

 

Faire une chose qui bousculera la société quitte à mourir plus tôt que prévu.

APrès le déluge

2012

Un conte de

Mise en scène

 

 

 

 

Avec

 

 

 

 

Musique oulipienne

Création lumière

Création sonore

Scénographie

 

Régie générale

Thomas Piasecki

Thomas Piasecki

assisté de

Nicolas Cornille et Joseph Drouet

 

Céline Dupuis, Dominique Langlais, Katia Renard (au piano)

et Michaël Wiam

 

Frédéric Tentelier

Manuel Bertrand

Martin Hennart

Manuel Bertrand et Thomas Piasecki

Olivier Floury

La vie consiste à accepter le non-sens du monde

et à trouver le bonheur au sein même de l’absurde.

Albert Camus

 

Trois personnages. Une jeune fille, un étudiant parfois trop scientifique et un homme de la cinquantaine vont se (re)construire sur une terre où le monde précédent est la poussière qu’ils ont sous leurs pieds.

 

La jeune fille, au coeur de l'intrigue, a un mal de vivre qui la tétanise malgré une curiosité pour la peinture. Mais cette ouverture est isolée. Sa "rencontre" va l’amener dans les champs de tous les possibles en termes de voyages dans continuum espace-temps. Cette citation de Camus m’apparaît comme la plus juste des problématiques pour la création d’Après le déluge. D’ailleurs, le titre est volontairement emprunté à un poème de Rimbaud dans Les Illuminations.

 

Comment dans notre société, et ceux depuis plusieurs dizaines d’années, trouver une sérénité, un bien être quand tout autour de nous à tendance à nous montrer le contraire et quand on est dans une ville, un quartier dont le présent et le futur nous ramènent sans cesse à un même passé.

Sisyphski

2010

Conception

 

 

Mise en scène

 

 

 

Avec

 

 

 

 

 

 

Musique

 

Scénographie

 

 

Création lumière

et régie générale

 

Costumes

 

Création graphique

 

Accompagnement administratif

Thomas Piasecki et Frédéric Tentellier

 

Thomas Piasecki

assisté de Guillaume Deman

 

Nicolas Cornille

Joseph Drouet

Guillaume Hairaud

David Lacomblez

Marie Pavlus-Smolarek Sylvain Pottiez

 

Guillaume Hairaud

 

Manuel Bertrand

Thomas Piasecki

 

Manuel Bertrand

 

 

Marion Belot

 

Fabien Piasecki

 

Maggie Deléglise Caroline Liénard

« Le terril qui s'avance et dont le bruit réglait la cité...

Le terril qui cachait le soleil en hiver comme s'il ne voulait pas voir le jour. »

 

L’envie de créer ce spectacle est née des souvenirs et histoires racontés par mes parents et mes grands-parents. Des histoires qui traînaient et résonnaient dans ma mémoire.

La cité des astres, cité du bassin minier du Pas-de-Calais, coron polonais de Divion, a vu naître mes arrière-grands- parents, mes grands-parents et mon père. Elle a été détruite peu après ma naissance.

 

Dans un univers ouvrier aussi fort que celui de la mine, un élément universel manquait. Le mythe de Sisyphe est apparu comme le pont nécessaire entre le monde ouvrier des bassins houillers du Pas-de-Calais, du travail répétitif face à la force du caillou noir et un conte théâtral porté par quatre comédiens, un musicien en plateau et la voix des habitants de la cité des astres.

 

Sisyphski est un Sisyphe moderne, arrivant de Pologne au début des années 1920.

THE great disaster

2007

de

Mise en scène

 

 

 

Avec

 

Scénographie

 

Musique

Création lumière

Aide accessoires

et jeu

 

Diffusion

Patrick Kermann

Thomas Piasecki

assisté d'Arthur Fourcade

 

Sylvain Pottiez

 

David Lacomblez

 

Frédéric Tentellier

Manuel Bertrand

Nicolas Cornille

 

 

Maggie Deléglise

16 ans dans les montagnes, 5 ans à apprendre le français, l'allemand, l'anglais, en cherchant travail et nouveau monde, 5 jours à faire la vaisselle sur un paquebot, le Titanic, et l'éternité pour hanter les flancs du navire et raconter sans cesse la même histoire, son histoire, pour rêver à un futur qu'il ne vivra pas...

 

Giovanni Pastore, passager clandestin à bord du monstrueux insubmersible, chargé de nettoyer les 3177 cuillères à dessert destinées aux passagers de 1ère classe, ressasse son existence avec humour, humanité et tendresse, donnant vie à ses propres fantômes, réels ou inventés, à vous de choisir.

compagnie@spoutniktheater.com I Contact Diffusion : Eva Sérusier 06 84 90 66 11 I Contact Administration : Frédérique Rebergue 06 64 38 29 48